Nos métiers

Des équipes soudées, une répartition des rôles et des missions pour un meilleur accompagnement.

Transports sanitaires

L’AMBULANCIER

L’ambulancier est chargé d’assurer, sur prescription médicale, le transport des patients, des blessés auprès des établissements de soins, de cure et de réadaptation, ou de raccompagner les bénéficiaires de soins à leur domicile, au moyen de véhicules spécialement adaptés. Il est à la fois un conducteur expérimenté et un auxiliaire médical capable de dispenser des soins d’urgence. Les ambulanciers font partie intégrante de la chaîne des soins.

Au moment de la prise en charge, il assure la sécurité et le confort du patient, et surveille son état durant le trajet (il est toujours prêt à apporter les premiers secours, brancher les appareils d’assistance respiratoire…). Il assure l’entretien courant du véhicule et du matériel qui lui est confié. Il doit également remplir et tenir à jour les documents administratifs et le dossier de transport…

Être ambulancier, c’est avant tout exercer un métier au service des autres, de manière dévouée et efficace.

L’AUXILIAIRE AMBULANCIER

L’auxiliaire ambulancier est chargé d’assurer, sur prescription médicale, le transport des malades et des blessés auprès des établissements de soins, de cure et de réadaptation, ou de raccompagner les bénéficiaires de soins à leur domicile, au moyen de véhicules spécialement adaptés : véhicules sanitaires légers (VSL) pour le transport assis et ambulances pour le transport allongé.

Pour assurer pleinement cette mission, le conducteur doit avoir un sens du relationnel adapté aux pathologies des personnes transportées et avoir la capacité de communiquer avec les acteurs du système de santé : médecins, infirmières, secrétariat médical…

La surveillance et la manutention de la personne transportée sont assurées par deux personnes à bord d’une ambulance. L’une des deux doit posséder le Diplôme d’État d’Ambulancier (DEA) et l’autre l’attestation de formation d’auxiliaire ambulancier.

Au moment de la prise en charge, il aide le malade à s’installer dans l’ambulance et surveille son état durant le trajet. Il aide son collègue ambulancier à réaliser les gestes nécessaires et à la préparation du matériel utile aux soins d’urgence. Il participe à l’entretien courant du véhicule et du matériel. Il aide son collègue à remplir et tenir à jour les documents administratifs et le dossier de transport.

LE RÉGULATEUR

Le régulateur reçoit la demande de transport et met tous les moyens en sa possession pour y répondre. Il coordonne les mouvements des véhicules et des personnels pour satisfaire les demandes en fonction de l’organisation du planning et des impératifs de l’activité.

Il affecte les déplacements aux équipes qui sont sur le terrain (auxiliaire ambulancier, ambulancier), en anticipant les problèmes liés aux aléas de circulation pour faciliter le déplacement du patient dans les meilleures conditions.

Le métier de régulateur impose une grande maîtrise de soi, de la réactivité et de la rigueur avec d’excellentes capacités relationnelles.

LE MANAGER

Proposer un service de qualité est notre devise. Par conséquent, pour faciliter l’intégration des jeunes diplômés, le manager du service ambulancier intègre tour à tour les équipes tournantes pour accompagner et former les nouveaux. Ainsi, ils bénéficient de l’expérience significative d’un professionnel ambulancier de plus de 15 ans, qui les aide à mettre en pratique la théorie apprise lors de leur formation.

Le manager a aussi pour missions les recrutements des ambulanciers, la gestion du parc automobile, le contrôle du matériel (gestion des stocks, conformité…)…